La création d’une veste kimono

21 janvier 2022
Dessins tigres de Cathy Amouroux. Motif tigres "Sunti" inspiré du Parc national Khao Yhai en Thailande.

Ici, à travers le modèle Tigres, vous allez découvrir les étapes de création entre l’inspiration et le kimono fini.

Il y a d’abord un voyage

Mon motif Tigres est un clin d’œil à mon premier voyage en Thaïlande. J’avais 22 ans, je venais d’avoir mon premier salaire en tant que styliste. Nous sommes parties avec une amie en plein mois de février, plus heureuses que jamais. Sur notre itinéraire,  nous avions choisi d’aller au parc national de Khao Yai. C’est là bas que vivent en liberté les derniers tigres sauvages de Thailande. Fascinée par ces grands félins, je  me souviens que durant toute notre visite du parc, mon coeur battait à l’idée d’apercevoir l’un d’eux, à travers la jungle luxuriante du parc…

Le dessin dans mon atelier

Dessins tigres de Cathy Amouroux. Motif tigres "Sunti" inspiré du Parc national Khao Yhai en Thailande.

Quelques années plus tard, dans mon atelier à Bordeaux,  j’ai ressorti mes notes et mes croquis de voyage. J’ai replongé dans mon voyage et je me suis mise à peindre des tigres et des feuilles de bananier, juste comme ça, guidée par ma main et mes souvenirs.

La création du fichier numérique

J’ai numérisée chaque peinture puis j’ai composé mon motif à l’ordinateur. Après ça, j’ai travaillé les couleurs, inspirée par le souvenir des palettes vibrantes de la Thaïlande.

L’impression du tissu

J’ai ensuite envoyé le fichier numérique de mon motif à Printcubator en Alsace pour faire des essais de  couleur sur coton biologique. Soucieuse de la qualité, j’ai fait de nombreux essais pour avoir un rendu couleur qui me satisfaisait pleinement.

Une fois les couleurs bien calées avec Printcubator, j’ai lancé la production du tissu.  A sa réception, j’ai vérifié de près sa qualité, puis j’ai travaillé le placement du patron du kimono.

La confection

Enfin, en dernière étape,  j’ai déposé mon tissu imprimé et le patron de mon kimono à l’atelier Les Confectionneuses à Eysines, tout près de Bordeaux.

La joie du produit fini 

C’est au bout de plusieurs semaines que j’ai découvert ma petite merveille qui m’accompagne désormais au quotidien à toutes les occasions.

  • Leave a comment